Compromis signé et prêt à taux zéro, les premiers couacs de 2011

Mardi, 18 janvier, 2011 16:47
Posté dans la catégorie Actualités

Une fois que le compromis de vente est signé, les choses s'accélèrent pour l'emprunteur...

Le Prêt à Taux Zéro plus fait en ce moment l’actualité, il suffit de voir le nombre d’articles sur le sujet sur internet. En lisant ces articles et les réactions des internautes je suis régulièrement tombé sur le problème suivant :

« J’avais un dossier préparé auprès de ma banque fin 2010 mais les choses ont traîné, ma banque n’avait pas prévu le PTZ+ dans le montage, mais j’ai signé mon compromis, je suis dans une situation difficile ! »

J’ai lu de très nombreux messages avec la même teneur, avec des causes diverses mais des problématiques similaires. Voyons quelles sont les solutions qui peuvent s’offrir à ces personnes.

Des emprunteurs dans l’impasse

Que l’emprunteur ait fait traîner les choses (pour comparer les offres des banques) ou que la banque ait tardé à éditer son offre (dans cette période de hausse des taux d’intérêts le cas peut se produire), le point de départ de ces situations est que l’offre de crédit n’est plus valable.

Le PTZ « ancienne formule » ne peut plus être appliqué, ou l’emprunteur comptait sur l’opération de crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt… Depuis le 1er janvier et le remaniement général des aides, l’offre de prêt n’est plus applicable.
Quelles solutions s’offrent à ces emprunteurs qui ont souvent signé un compromis de vente et se retrouve dans une impasse ?

La solution pour les primo accédants

Si vous n’êtes pas primo-accédants (c’est à dire que vous êtes ou avez été propriétaire de votre résidence principale dans les 2 ans qui viennent de s’écouler) vous vous retrouvez malheureusement dans la pire des situations : le prêt à taux zéro plus ne vous est pas accessible, et l’ensemble des anciens dispositifs n’existe plus. Vous vous retrouvez avec une offre de prêt caduque et il faut renégocier auprès de votre banque une offre à un taux qui risque d’avoir augmenté.

Les primo-accédants en revanche peuvent bénéficier du nouveau prêt à taux zéro, dans certains cas l’opération peut même se révéler bien plus intéressante (la zone A est particulièrement favorisée).

N’attendez pas !

Si vous avez signé un compromis de vente chaque minute compte, il faut vous dépêcher de rencontrer le bon interlocuteur financier pour monter rapidement un dossier solide.

Toutes les banques ne sont pas équipées pour calculer le PTZ+, tous les conseillers ne sont pas formés. Ne prenez pas le risque de vous retrouver une fois de plus avec un dossier en souffrance, contraint au final de signer une offre peu intéressante pour pouvoir finaliser votre achat immobilier.

Il existe des simulateurs de prêt à taux zéro performants sur le net. Une fois que vous aurez les clés en main, adressez-vous à un courtier en crédit ou à un conseiller financier compétent et suivez de près son activité en le relançant régulièrement.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback de votre site.

Poster un commentaire

Cette section est réservée aux réactions et commentaires concernant l'article.
Nous ne répondons plus aux questions dans les commentaires.

Pour une question (PTZ, banque, finance...) utilisez notre espace questions / réponses.