Frontaliers : profiter du PTZ+ et des crédits en devise !

Lundi, 31 janvier, 2011 18:20
Posté dans la catégorie Actualités

Un prêt en devise n'interdit pas l'accès au PTZ+

Les frontaliers ont accès aux excellentes conditions de crédit proposées en Suisse. Actuellement, sur des taux fixes, on note que les taux fixes en devise (taux contractés en Francs Suisses) sont généralement inférieurs d’un pourcent aux taux fixes français.

Mais un prêt en devise ne leur interdit pas pour autant de profiter du prêt à taux zéro plus ! L’offre étant d’autant plus intéressante que les frontaliers situés dans la région de Genève, sont en zone A, la zone la plus privilégiée avec des montants de PTZ+ qui peuvent atteindre 143 600€.

En combinant les deux dans un montage bien ficelé, il est vraiment possible d’obtenir des conditions de financement exceptionnelles.

L’offre de crédit pour les frontaliers

Obtenir un prêt en devise est une chose aisée pour les frontaliers. Les grandes enseignes françaises proposent toutes des formules « spéciales frontaliers » qui facilitent la gestion au jour le jour des travailleurs basés en Suisse. Ainsi il est possible de rester dans sa banque française et de profiter des taux d’intérêts très bas proposés en Suisse.

Les banques suisses pratiquent régulièrement des crédits à taux variables, capés ou non. Mais il est tout à fait possible d’obtenir des taux fixes très intéressants.

En terme d’assurance, si les banques Suisses pratiquent généralement l’assurance sur « capital restant dû » qui coûte globalement moins cher, les enseignes françaises pratiquent pour leurs crédits l’assurance sur « capital initial ». Cette seconde formule est plus pratique car elle permet de s’assurer d’un montant constant des primes d’assurance.

Enfin, il existe des spécificités comme l’utilisation du 2ème ou du 3ème « pilier » comme apport ou comme garantie pour le crédit.
Ces mécanismes d’épargne sont spécifiques aux employés Suisses avec parfois abondement des entreprises et crédits d’impôts à la clé.

Prêt en devise et PTZ+

Pour une résidence principale située en France, il est possible de prétendre au prêt à taux zéro plus. Le montage se fait indépendamment du fait que le prêt complémentaire est un prêt suisse.

On a vu sur ce blog (et dans les commentaires) que de nombreuses banques ont pris du retard dans l’application de ce dispositif. Mais si votre banque s’avère incapable de monter votre dossier de financement avec un PTZ+, sachez que vous pouvez vous tourner vers un courtier spécialisé dans les prêts aux frontaliers.

De la même façon, le simulateur de prêt à taux zéro plus de mon crédit immobilier est à même de vous proposer des montages en devise.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback de votre site.

Poster un commentaire

Cette section est réservée aux réactions et commentaires concernant l'article.
Nous ne répondons plus aux questions dans les commentaires.

Pour une question (PTZ, banque, finance...) utilisez notre espace questions / réponses.